Indispensable glycine

image_pdfimage_print

Qui est-tu glycine ?

La glycine est le 2e acide aminé présent dans le corps, c’est un carburant métabolique du système digestif. La glycine préserve et répare les parois du tractus intestinale. La glycine est indispensable au bon fonctionnement métabolique.

Elle participe activement à la formation du collagène dont elle en compose 1/3, et de la gélatine qui tapisse la muqueuse intestinale. Elle fait partie intégrante de la formation de la bile et donc intervient dans la digestion des graisses.

Si vous avez une digestion difficile pendant la nuit, des diarrhées chroniques, une porosité intestinale, la glycine sera votre meilleure amie.

La glycine participe à la synthèse du glutathion (avec l’acide glutamique et la cystéine). Elle réduit les réactions inflammatoires dans le foie et réduit le taux d’alcool dans le sang.

La glycine participe à la formation de l’oxyde nitrique qui dilate les parois des vaisseaux sanguins et limite la formation des plaques d’athérome. Elle protège ainsi le système cardio-vasculaire.

Elle réduit les risques de diabète de type 2 en améliorant la réponse à l’insuline en agissant sur les îlots de Langherans du pancréas et régule le glucagon.

Elle agit aussi sur le cerveau en réduisant l’hyperactivité du cerveau en équilibrant les quantités d’électrolytes (calcium, potassium, chlorure) et elle agit comme un inhibiteur comme le gaba, en améliorant la qualité du sommeil et en facilitant l’endormissement.

Comme elle participe à la formation du collagène, c’est une alliée de choix dans le renforcement de la peau, des muscles, des tissus, des os et des articulations.

  • la glycine est souvent utilisée dans les cosmétiques anti-rides
  • elle est utilisée dans le traitement contre l’arthrose, car elle participe au renforcement ostéo-articulaire
  • elle améliore les performances sportives en participant à la formation de créatine (avec l’arginine et la méthionine) et aide à reconstruire les fibres musculaires.
  • elle accélère la récupération après un accident, un traumatisme ou une fracture osseuse.

Pourquoi devons-nous nous supplémenter en glycine ?

Nos ancêtres les chasseurs-cueilleurs, et jusqu’à récemment, consommaient toutes les parties des animaux, cartilages, bouillon d’os, os dans les soupes, etc. Ils avaient donc un apport en glycine supérieur à ce que nous connaissons de nos jours.

Notre besoin en glycine se répartit comme suit :

  • 1,5 gr de glycine par jour pour la synthèse de métabolites
  • 1 gr par jour pour la synthèse d’autres protéines mineures
  • 12 gr par jour, au minimum pour la synthèse du collagène dans notre organisme

Voyons ce que notre alimentation moderne nous apporte.

Des experts en biochimie et en métabolisme ont défini précisément que nos apports alimentaires ne sont que de 1,5 à 3 gr par jour, pouvant aller jusqu’à 6 gr pour une alimentation très riche en protéines. Nous synthétisons la glycine à partir de la l-sérine, apportée par l’alimentation (la l-sérine est un acide aminé présent dans les œufs, le riz, les viandes, les arachides), la synthèse représente 3 gr de glycine par jour.

Les calculs sont donc vite faits, les besoins sont de 14,5 gr par jour et les apports sont de 4,5 gr à 9 gr par jour pour les gros consommateurs de protéines. Au mieux le déficit journalier est de 5,5 gr au pire 10 gr par jour manque à notre organisme.

Les personnes suivant un régime végétarien sont particulièrement concernées, car la glycine se trouve en principalement dans les protéines animales.

Comment se supplémenter ?

Il existe de très bons compléments alimentaires de glycine, ma préférence va au laboratoire Dynveo, premier labo ayant proposé une glycine pure et répondant aux critères stricts des pharmacopées US et européennes.

Elle a l’avantage de se présenter en poudre ce qui permet de prendre des doses de 3 à 5 gr par prise, ce qui en gélule, équivaudrait à avaler entre 6 à 10 gélules de 500 mg par prise. La glycine a un goût sucré, et qui n’est pas désagréable, elle peut donc être absorbée facilement, toute personne ayant essayé de prendre du msm ou du nac en poudre comprendra ce que je veux dire.


 Références
 https://www.santescience.fr/glycine/ 
 https://doctonat.com/glycine/ 
 https://www.julienvenesson.fr/faut-il-se-supplementer-en-glycine-ou-en-collagene/ 
 https://www.toutelanutrition.com/wikifit/nutrition/complements/les-benefices-de-la-l-glycine 

1 Comment

  1. Merci Maïté. Je vais lire sur ce nutriment attentivement. Et reviendrai vers toi

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

quis ultricies adipiscing Aliquam commodo sit nec felis