Témoignage de Bernard

image_pdfimage_print
Rate this post

Bonjour à toutes et tous

Je suis un homme dans sa 67ème année, et je dois dire que malgré un léger surpoids, je me porte bien mieux qu’il y a 12 ans.

A l’époque, après plusieurs années de stress professionnel intense, j’avais ce que l’on appelle un colon irritable. A la suite d’une séparation houleuse, j’ai été atteint d’une première crise de diverticulite aigüe.

Traitements antibiotiques avec un dosage si important que le pharmacien a été obligé de le faire venir spécialement du laboratoire. Il y a eu amélioration temporaire, malgré les effets secondaires.

Six ou huit mois après, récidive, avec mise en garde de mon médecin, de l’obligation de faire l’ablation de 20 cm du sigmoïde. Je dois dire que cela m’a fait passablement réfléchir, et prendre la décision de me prendre en charge.

Mais allant mieux, j’ai laissé courir, jusqu’à ce que pendant des congés en montagne, je ressente les douleurs et un début de diarrhée annonciatrices d’une nouvelle crise (la 3ème) de diverticulite. Je me suis mis dans l’urgence de trouver une solution réparatrice.

J’ai regardé sur internet et trouvé des informations concernant le psyllium (nettoyant intestinal) sous forme de graines à peu près 500 graines/gramme. Il est pourtant fortement déconseillé de consommer des fruits rouges (fraises, framboises, etc) contenant des petites graines, mais j’en ai pris une cuiller à café, avec beaucoup d’eau.

Et le résultat ne s’est pas fait attendre, le soulagement est venu au bout de deux à trois heures. J’ai donc continué mon auto-traitement (2 c à c/jour + eau) pour mon plus grand bien et confort. Je n’ai jamais été opéré du sigmoïde, et je fais une à deux cures d’une semaine/quinze jours par année. Je n’ai plus jamais eu de douleurs intestinales depuis cette période.

Je vous fait part de mon expérience sur le sujet, ceci n’est pas un diagnostic, ni une recette miracle. J’ai changé de médecin et adopté une vision différente de son rôle: il me sert uniquement à diagnostiquer mes carences vitaminiques et autres.

Je me prends alors en charge et trouve, parfois après plusieurs essais une solution à mon problème (hypertension, homocystéinémie, …) par des moyens naturels, sans effets secondaires indésirables ou dangereux.

Cela a fonctionné avec moi, mais il faut être à l’écoute des réactions de son corps, et essayer si l’on se sent capable de mener à bien ce genre de processus. Il faut surtout veiller à ce que les organes de nettoyage du corps soient en bon état de fonctionnement (reins, foie, etc..) avant d’entreprendre quoi que ce soit.

J’espère avoir apporté une petite pierre à l’édification d’une bonne santé hors des polluants chimiques qu’on essaie de nous imposer par tous les moyens. Il y a d’autres voies beaucoup moins onéreuses pour notre corps et notre porte-monnaie.

Bonne santé à tous.

Bernard

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lorem facilisis consectetur elit. amet, risus. Donec consequat. venenatis,